• Accueil
  • Rentrée diplomatique 2021-2022 : le Togo présente sa stratégie pour la consolidation de la paix dans le Sahel

Rentrée diplomatique 2021-2022 : le Togo présente sa stratégie pour la consolidation de la paix dans le Sahel

Rentrée diplomatique 2021-2022 : le Togo présente sa stratégie pour la consolidation de la paix dans le Sahel

Le gouvernement togolais a effectué sa rentrée diplomatique 2021-2022 ce mardi 28 septembre, au cours d’une cérémonie placée sous le thème « lutte contre le terrorisme et diplomatie dans le Sahel : l’initiative togolaise ». C’était en présence des chefs de mission diplomatique, des représentants des organisations internationales accréditées au Togo et bien d’autres personnalités.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le gouvernement togolais a effectué sa rentrée diplomatique 2021-2022 ce mardi 28 septembre, au cours d’une cérémonie placée sous le thème « lutte contre le terrorisme et diplomatie dans le Sahel : l’initiative togolaise ».  C’était en présence des chefs de mission diplomatique, des représentants des organisations internationales accréditées au Togo et bien d’autres personnalités.

Le choix de ce thème qui est motivé par des menaces sécuritaires dans la région ouest-africaine et dans le Sahel, s’inscrit aussi dans la droite ligne de la tradition de notre pays à intervenir dans les pays amis en proie aux conflits et à la déstabilisation d’origines diverses.

Le Professeur Robert Dussey, ministre des Affaires étrangères, de l’intégration et des Togolais de l’extérieur a partagé avec les partenaires les raisons fondamentales de l’implication active du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé dans la consolidation de la paix sur le continent à travers des actions de facilitation.

Le ministre Robert Dussey a relevé l’engagement du Président de la République à travailler de concert avec ses pairs et les partenaires multilatéraux pour la sécurité sous-régionale mais aussi pour les populations togolaises.

Il a exposé la stratégie du Togo à travers quatre axes fondamentaux portant respectivement sur la participation à la coopération multilatérale au service de la stabilité régionale et interrégionale, l’exportation de la vision togolaise de la paix, le soutien aux processus de normalisation politique, de transition démocratique et efforts de réconciliation nationale par l’entremise de la médiation et l’appui à une gouvernance responsable pour plus d’inclusion sociale et politique dans les États de la région.

La lutte contre l’insécurité, le terrorisme et l’extrémisme violent passent aussi par le combat contre la pauvreté et l’implication des populations dans les processus de développement.

« Pour vaincre le terrorisme, nous devons enfin gagner le combat du développement humain et social. En offrant davantage d’inclusion économique aux populations, les États leur donneront des raisons de prendre part aux processus politiques réguliers et de participer, en tant que citoyens, aux projets de construction nationaux », a indiqué Professeur Robert Dussey conformément à la vision du Chef de l’Etat.

La coopération multilatérale est indispensable pour une synergie d’actions en vue d’aider les pays en proie à l’insécurité à sortir de cette situation préjudiciable à l’intégration économique et des peuples.

Le Togo a toujours adhéré et contribué aux initiatives sous-régionales et internationales visant une approche holistique et concertée des menaces sécuritaires en Afrique. Notre pays a également accueilli plusieurs rencontres sous-régionales et inter-régionales sur la sécurité maritime, la lutte contre le terrorisme et la consolidation du climat de paix en Afrique.

« Face à la montée du terrorisme en Afrique de l’Ouest, le Togo a fait le choix lucide de travailler au maintien de la paix et de la sécurité au plan national, tout en étant dans l’action au niveau régional et particulièrement dans le Sahel. Sauver le Sahel, c’est sauver la région du golfe de Guinée et de l’Afrique de l’Ouest » a précisé le chef de la diplomatie togolaise.

Le Togo a également soutenu les processus de normalisation et de retour à l’ordre constitutionnel dans différents pays par le dialogue et la conciliation entre les protagonistes.

« L’implication du Togo est donc un engagement au service de la paix dans un esprit de patriotisme et de solidarité. Nous avons un destin commun auquel nous devons nous souscrire. Le Président de la République joue un rôle de facilitateur. Il s’agit pour la diplomatie togolaise d’encourager et de soutenir les efforts de dialogue, conciliation et de pacification sur le continent » a martelé le Professeur Robert Dussey.

Il a aussi rappelé les valeurs cardinales de la diplomatie togolaise que sont, la solidarité, la paix, le patriotisme régional et l’action.

Pour conclure, le chef de la diplomatie togolaise a, au nom du Président de la République, invité les partenaires bilatéraux et multilatéraux à rompre avec la logique de la ‘’dépendance irresponsabilisante’’ et à œuvrer résolument au renforcement de la résilience et des mécanismes africains de défense et de sécurité collective.