• Accueil
  • Turquie-Togo : une coopération agissante

Turquie-Togo : une coopération agissante

Turquie-Togo : une coopération agissante

C’est pour la première fois que le Président turc Recep Tayyip Erdogan foule le sol togolais pour une visite officielle. Un déplacement qui sonne comme un acte de haute portée diplomatique pour le renforcement de la coopération bilatérale entre la Turquie et le Togo.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

C’est pour la première fois que le Président turc Recep Tayyip Erdogan foule le sol togolais pour une visite officielle. Un déplacement qui sonne comme un acte de haute portée diplomatique pour le renforcement de la coopération bilatérale entre la Turquie et le Togo.

Bref séjour, mais chargé de symboles qui traduisent la volonté des deux Chefs d’Etat de donner un nouvel élan au partenariat entre Ankara et Lomé.

Tête-à-tête entre les deux dirigeants, séance de travail entre les délégations turque et togolaise, signature d’accords constituent l’essentiel de cette visite d’amitié et de travail du Président Recep Tayyip Erdogan ce 19 octobre 2021.

Le Président Faure Essozimna Gnassingbé et son homologue turc se sont réjouis de l’excellence des relations de coopération entre les deux pays, marquées par l’ouverture récente de l’ambassade de Turquie à Lomé, l’avancée des discussions pour l’ouverture d’ici à la fin de l’année de la représentation diplomatique du Togo à Ankara et la facilité d’obtention de visa.

Les deux Chefs d’Etat ont convenu de l’impérieuse nécessité de renforcer la coopération économique et les échanges commerciaux à travers le rapprochement du secteur privé turc et togolais.

Dans ce contexte, le Président Recep Tayyip Erdogan a félicité son hôte Faure Essozimna Gnassingbé pour les réformes économiques engagées en vue de l’amélioration du climat des affaires qui est de plus en plus attrayant pour les investisseurs étrangers notamment turcs.

« Lors de nos entretiens avec le Président Faure Gnassingbé et des séances de travail entre les délégations, nous avons évoqué comment développer davantage nos relations bilatérales. Avec le Togo, nous avons des opinions et des approches qui convergent sur de nombreux sujets. Les sociétés turques sont prêtes à apporter leurs contributions pour les investissements au Togo dans les domaines du tourisme, de l’énergie et de la construction » a précisé le Président Recep Tayyip Erdogan.

Le Président turc a salué l’engagement du Chef de l’Etat togolais pour la consolidation de la paix et de la sécurité dans la sous-région ouest africaine. Il a réaffirmé la disponibilité de son pays à accompagner le Togo et d’autres pays africains dans cette dynamique.

Le Président de la République a exprimé à cet égard sa gratitude à son homologue turc pour le pragmatisme de sa politique étrangère.

Le Chef de l’Etat a saisi l’occasion pour présenter les opportunités qu’offre le Togo en matière d’investissement.

« Cette visite est l’aboutissement d’une série de contacts. Vous avez souligné que le niveau de notre coopération n’est pas celui qu’on souhaiterait avoir, mais je crois que c’est un défi que nous nous lançons. Aujourd’hui, à travers le PND nous avons mis en œuvre un certain nombre de réformes pour l’amélioration du climat des affaires. Et nous connaissons la force, la qualité et l’ingéniosité des investisseurs turcs ».

Sur la coopération entre la Turquie et les pays africains, le Président de la République s’est félicité d’un nouveau partenariat empreint de dynamisme qui la caractérise depuis quelques années.

« Nous devons le reconnaitre pour le féliciter. Le Président Recep Tayyip Erdogan s’est beaucoup investi pour l’approfondissement des relations entre notre continent et son pays. Les investissements turcs sont reconnus pour leur qualité. Cette coopération est active et fructueuse. L’appréciation que je porte est également partagée par d’autres pays de la sous-région. Je souhaite que la coopération entre l’Afrique et la Turquie s’affirme davantage ».

S’agissant de la pandémie au coronavirus, la Turquie et le Togo ont décidé de renforcer leur coopération sanitaire à travers la formation des agents de santé et la fourniture des moyens techniques et logistiques adéquats afin de réduire les impacts de la crise sur leurs économies respectives.

Les deux Chefs d’Etat ont également abordé des questions d’ordre multilatéral notamment la lutte contre le changement climatique dans les perspectives de la COP26 et du sommet des leaders mondiaux prévus à Glasgow en novembre prochain.

La rencontre a été marquée par la signature d’un protocole sur l’échange de terrains pour le compte des missions diplomatiques de la Turquie et du Togo et d’un accord de siège de la Fondation MAARIF à Lomé.

En marge des échanges bilatéraux, une autre rencontre a été élargie aux Chefs d’Etat du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et du Libéria, George Weah.

Ce mini-sommet quadripartite de haut niveau leur a permis de faire le point de la situation politique et sécuritaire dans la sous-région ouest africaine et dans le Sahel. Les quatre dirigeants ont également exploré les nouvelles pistes de solutions en appui aux différentes initiatives existantes.

Ils ont promis d’œuvrer pour la mise en place d’un partenariat stratégique turco-africain pour apporter des solutions idoines aux menaces sécuritaires régionales et inter-régionales.