• Accueil
  • Le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé distingué pour sa politique d’égalité et d’équité genre

Le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé distingué pour sa politique d’égalité et d’équité genre

Le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé distingué pour sa politique d’égalité et d’équité genre

L’engagement du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé pour la promotion de la femme et de l’équité et l’égalité genre a été reconnu par mouvement mondial HeForShe de l’ONU Femmes. A ce titre, la Directrice régionale du Bureau Afrique de l’Ouest et du Centre de cette agence du Système des Nations Unies, Mme Oulimata Sarr a remis ce 15 octobre 2021 au Chef de l’Etat, une distinction honorifique réservée aux hommes d’Etat engagés pour la cause de la femme dans leur pays et dans le monde.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’engagement du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé pour la promotion de la femme et de l’équité et l’égalité genre a été reconnu par mouvement mondial HeForShe de l’ONU Femmes.

A ce titre, la Directrice régionale du Bureau Afrique de l’Ouest et du Centre de cette agence du Système des Nations Unies, Mme Oulimata Sarr a remis ce 15 octobre 2021 au Chef de l’Etat, une distinction honorifique réservée aux hommes d’Etat engagés pour la cause de la femme dans leur pays et dans le monde.

« Aujourd’hui, le Président de la République du Togo a reçu son pin de HeForShe. C’est un homme très engagé qui a nommé des femmes à des postes de décision et à des portefeuilles très substantiels. En recevant son pin’s d’homme champion, le Président togolais rejoint le groupe tres prestigieux  des hommes d’Etat, des Chefs d’Etat  et de gouvernement qui  disent je soutiens la femme » a déclaré la Directrice régionale de l’ONU Femmes.

La remise s’est déroulée au cours d’une audience qui a donné l’occasion à Mme Oulimata Sarr de féliciter une fois encore au nom de son institution le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour sa politique de promotion du leadership féminin, d’égalité et d’équité genre, de la femme et de la jeune fille.

Le Chef de l’Etat et la Directrice régionale du Bureau Afrique de l’Ouest et du Centre de l’ONU Femmes ont également évoqué des sujets liés au genre et à l’autonomisation de la femme au Togo.

« Nous avons également parlé de la parité homme-femme. Beaucoup de choses ont été faites au Togo. Nous avons aussi parlé des ressources allouées aux femmes et aux jeunes, et la part de la commande publique qui leur est réservée. Une initiative très importante se fait déjà dans le pipe line, le gouvernement est déjà sur une bonne lancée. Nous avons trouvé une oreille attentive du Président de la République. Et nous tenons à le féliciter pour toute son action autour de l’agenda des femmes, de l’autonomisation de la femme togolaise » a précisé Mme Oulimata Sarr.

Le HeForShe (Lui pour Elle) est un mouvement de solidarité mondiale porté par l’ONU Femmes pour plus d’égalité et d’équité de genre.  Ce concept vise à faire participer les hommes et les garçons dans la lutte pour l’égalité des sexes et les droits des femmes, en les encourageant à prendre des mesures contre les inégalités rencontrées par les femmes et les hommes.

Notre pays a adhéré au mouvement ‘’HeForShe’’ le 23 juillet 2021. Et la campagne nationale a été lancée le même jour sous le haut patronage du Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, premier Champion de la Nation en matière d’engagement en faveur de l’égalité des sexes et de l’avancement des droits des femmes.

Sous le leadership du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, le Togo a fait d’énormes efforts ces dernières années pour améliorer le cadre juridique et institutionnel notamment l’adoption d’un nouveau code des personnes et de la famille, la politique de promotion de scolarisation de la jeune fille et la nomination des femmes à des postes stratégiques.

La représentation des femmes dans les instances décisionnelles a évolué, passant de 23% en 2019 à 35% en 2021.