• Accueil
  • MCC 2022 : le Togo maintient le cap des réformes, 15 indicateurs validés

MCC 2022 : le Togo maintient le cap des réformes, 15 indicateurs validés

MCC 2022 : le Togo maintient le cap des réformes, 15 indicateurs validés

La Millennium challenge corporation (MCC) du gouvernement américain a publié ce 9 novembre 2021 les tableaux de bord des pays pour l’exercice 2022. Le Togo a validé pour la deuxième fois consécutive quinze indicateurs sur les vingt qui mesurent la performance politique des pays partenaires dans les domaines de la liberté économique, de la justice et de l’investissement dans le capital humain.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La Millennium challenge corporation (MCC) du gouvernement américain a publié ce 9 novembre 2021 les tableaux de bord des pays pour l’exercice 2022.

Le Togo a validé pour la deuxième fois consécutive quinze indicateurs sur les vingt qui mesurent la performance politique des pays partenaires dans les domaines de la liberté économique, de la justice et de l’investissement dans le capital humain.

La carte des scores 2022 révèle que le Togo a réalisé des progrès exceptionnels en mettant au vert 15 des indicateurs, avec au moins trois indicateurs dans chaque catégorie.

En matière de « Liberté économique », sur huit indicateurs, le pays a validé sept. Il s’agit de la politique budgétaire, l’inflation, la qualité de la régulation, la politique commerciale, le respect de l’équité du genre dans l’économie, les droits fonciers et l’accès au crédit.

En ce qui concerne la « Bonne gouvernance » » cinq indicateurs ont été validés sur les six retenus, à savoir les libertés civiles, le contrôle de la corruption, l’efficacité du gouvernement, l’État de droit et la liberté d’information.

Dans la catégorie « Investissement dans le capital humain », le Togo a mis au vert les dépenses dans l’éducation primaire, la protection des ressources naturelles et le taux d’achèvement de l’éducation primaire des filles.

Ces avancées significatives ont été réalisées grâce aux ambitieuses réformes politiques, économiques et sociales initiées par le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé en vue de renforcer la gouvernance dans le pays.