• Accueil
  • Paix et stabilité en Afrique : le Togo réaffirme son engagement pour une dynamique unitaire

Paix et stabilité en Afrique : le Togo réaffirme son engagement pour une dynamique unitaire

Paix et stabilité en Afrique : le Togo réaffirme son engagement pour une dynamique unitaire

Le Président de la République, Faure Gnassingbé a encore fait entendre la voix de son pays au cours du mini-sommet sur la paix et la sécurité dans les régions africaines qui s’est tenu ce 12 février 2022 à Oyo au Congo.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le Président de la République, Faure Gnassingbé a encore fait entendre la voix de son pays au cours du mini-sommet sur la paix et la sécurité dans les régions africaines qui s’est tenu ce 12 février 2022 à Oyo au Congo

Ont également pris part à cette réunion de haut niveau les présidents du Congo, Denis Sassou Nguesso, de la République Démocratique du Congo (RDC), Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo et de l’Ouganda, Yoweri Kaguta Museveni.

Les échanges entre les quatre Chefs d’État ont porté essentiellement sur la situation politique et sécuritaire dans les régions des Grands Lacs d’Afrique centrale et d’Afrique de l’ouest.

A ce sujet, les différentes initiatives prises çà et là pour la préservation de la paix et de la stabilité sur le continent ont été saluées par les chefs d’Etat lors du sommet.

Ce fut l’occasion pour le président de la République du Togo de partager avec ses pairs les initiatives diplomatiques et les actions menées par son pays en vue de l’instauration d’un climat de paix et de sécurité au Sahel et dans la région ouest africaine et sur le continent. Il a réaffirmé son engagement en faveur de toute synergie d’action visant la consolidation de la paix sociale et de la stabilité sur le continent.

Pour rappel, le Togo s’est fortement engagé dans la résolution de la crise malienne et dans des pays frères en proie à l’instabilité et à l’insécurité.  Le pays se prépare par ailleurs à abriter une conférence de haut niveau sur les transitions politiques et la lutte contre le terrorisme au Sahel et en Afrique de l’Ouest prévue en avril 2022 à Lomé.

Cette conférence internationale parrainée par les Nations unies a pour objectif d’offrir l’occasion d’améliorer la compréhension des tendances et développements récents dans les pays de l’Afrique de l’Ouest et de la région du Sahel.

Elle permettra également d’examiner les mécanismes pour contenir l’extension des menaces sécuritaires sous toutes ses formes et rester mobilisés face au péril pendant et après les transitions politiques.

Le Togo a toujours œuvré aux cotés des Etats et instances régionales, continentales et internationales partageant des idéaux de paix pour faciliter le dialogue entre les parties prenantes des pays en proie à l’instabilité, en vue d’un retour rapide à la paix sociale et au développement inclusif.

Outre les défis sécuritaires, les quatre hauts dirigeants ont également abordé les questions relatives au climat. Ils se sont réjouis de la tenue de la COP 26 à Glasgow en 2021. Tout en relevant les progrès accomplis, ils ont réitéré la nécessité d’accélérer l’action climatique pour maintenir l’objectif fixé par les Nations unies de limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 degré.