• Accueil
  • Le Togo plus que jamais engagé en faveur des droits de la femme

Le Togo plus que jamais engagé en faveur des droits de la femme

Le Togo plus que jamais engagé en faveur des droits de la femme

Le Togo s’est engagé ces dernières années dans une politique qui fait de la femme un véritable vecteur de développement économique et social

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le Togo s’est engagé ces dernières années dans une politique qui fait de la femme un véritable vecteur de développement économique et social. Cet engagement voulu par le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé se traduit par de nombreux programmes et projets définis et implémentés pour la protection et la promotion de la gent féminine.

Une place de choix est donc accordée à la femme et la jeune fille avec l’amélioration du cadre juridique et institutionnel marquée par l’adoption d’un nouveau code des personnes et de la famille et d’un nouveau code pénal ainsi que l’adhésion du pays à des conventions internationales.

La participation citoyenne des femmes fait partie intégrante de cette politique de développement. Elle a eu pour corollaire l’évolution substantielle de la représentation des femmes dans les instances décisionnelles qui passe de 23% en 2019 à 35% en 2021.  

Les femmes occupent des postes décisionnels tels que la Primature, l’Assemblée nationale, la Médiature de la République, le Secrétariat général de la Présidence de la République, le Ministère des armées, la Présidence de la Faîtière des communes et bien d’autres.

Tous ces efforts sont reconnus par les instances internationales qui ne cessent de féliciter et d’encourager le Togo à poursuivre ses efforts sur cette voie.

Selon les données de septembre 2021 de Statista, le Togo est le premier pays au monde où le leadership féminin est le plus affirmé. Le Fonds de l’Initiative Elsie n’est pas en reste. Il a également félicité notre pays pour sa politique de promotion du genre dans le secteur de la défense et la sécurité.

Au nombre des mesures en faveur des femmes, celles relatives à l’inclusion sociale et financière prises par le gouvernement pour favoriser l’épanouissement et l’autonomisation de la femme. Il s’agit du Fonds national de la finance inclusive (FNFI) qui octroie des crédits aux femmes pour leur autonomisation sans oublier l’initiative présidentielle de réservation du quota de 25% de marchés publics aux femmes entrepreneures qui porte déjà ses fruits.

Le Togo a également fait d’énormes efforts dans la protection sociale des femmes notamment à travers le programme Wezou, une initiative nationale d’accompagnement de la femme enceinte et du nouveau-né.

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme du 8 mars 2022, au-delà de la célébration, c’est un rappel à plus d’engagements en faveur de la promotion et la protection de la gent féminine pour sa participation active et inclusive au processus de développement humain et durable.