• Accueil
  • Baromètre CIAN 2021 : le Togo en constante progression

Baromètre CIAN 2021 : le Togo en constante progression

Baromètre CIAN 2021 : le Togo en constante progression

Le Togo continue de réaliser des performances exceptionnelles en matière d’amélioration du climat des affaires et de renforcement de la résilience du secteur privé sur le continent, comme le témoigne le rapport 2021 du Baromètre du Conseil des investisseurs français en Afrique (CIAN).

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Togo continue de réaliser des performances exceptionnelles en matière d’amélioration du climat des affaires et de renforcement de la résilience du secteur privé sur le continent, comme le témoigne le rapport 2021 du Baromètre du Conseil des investisseurs français en Afrique (CIAN).

L’évaluation a pris en compte 39 critères d’appréciation couvrant les domaines tels que les infrastructures, l’administration, l’économie, les finances, le social, les facteurs de production et le développement durable.

Selon les données publiées ce jeudi 10 mars 2022 à l’occasion de la quatrième édition du Forum Afrique du CIAN, notre pays a réalisé un score honorable de 3,4 points sur 5 contre 2,8 en 2020.

Avec cette note, le Togo garde sa position de leader dans la sous-région ouest africaine devant le Bénin (3,1) et le Sénégal (3,0).

Sur le continent, le pays occupe la troisième place juste derrière le Maroc (3,7) et l’Ile Maurice (3,7).

Le Togo s’est surtout démarqué des autres pays africains dans les domaines du droit du travail, de la sécurité des personnes, du secteur bancaire, du réseau portuaire et aérien.

Ces résultats significatifs sont la preuve de l’efficacité des récentes réformes opérées pour l’amélioration continue de l’environnement des affaires et de la stratégie de gestion de la crise sanitaire, initiées par le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

Le Togo a attiré les Investissements directs étrangers (IDE), au titre de l’année 2021, dans les secteurs de la logistique avec la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) et le Port autonome de Lomé (PAL), de l’énergie avec la construction des centrales Kékéli de Lomé et photovoltaïque de Blitta et numérique avec l’implantation d’un Data Center.

Pour rappel, le Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN) est une organisation patronale privée française qui regroupe les entreprises industrielles et de services, grands groupes ou PME-PMI investis en Afrique.