• Accueil
  • Togo : une politique de proximité pour le bien-être des populations

Togo : une politique de proximité pour le bien-être des populations

Togo : une politique de proximité pour le bien-être des populations

Le Togo accorde une attention particulière à la prévention et gestion des catastrophes. Des mesures sont mises en place pour prévenir les risques d’inondations, et pour y faire face. De même, une synergie permanente a été également instaurée entre tous les acteurs afin de garantir la protection des populations conformément à la vision du Chef de l’État Faure Essozimna Gnassingbé.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé est en permanence à l’écoute des togolais à travers une politique dynamique de proximité. Outre les rencontres périodiques entre les ministres et les communautés sur les projets de développement, le Chef de l’Etat multiplie les initiatives pour être davantage plus proche de ses compatriotes parfois pour des échanges directs.

Les Conseils des ministres délocalisés à l’intérieur du pays, les visites de terrain du Chef de l’Etat créent souvent de nouveaux cadres de discussions à bâtons rompus avec les couches sociales, pour s’enquérir de leurs besoins.

Ces moments d’échanges avec les populations permettent de partager avec elles des projets en cours d’exécution dans les domaines prioritaires en vue de renforcer leur résilience.

Ces différents projets touchent justement les secteurs vitaux contribuant au bien-être des populations, notamment le désenclavement, l’eau, l’électrification, la santé, l’éducation et l’agriculture. 

A chaque occasion, le Président de la République encourage le gouvernement à maintenir le cap, tout en appelant l’exigence d’accélérer la mise en œuvre des projets prioritaires pour le bien-être des populations, surtout celles qui ont un faible revenu.

Pour le gouvernement, l’énergie joue un rôle très important dans le développement économique des pays, raison pour laquelle des initiatives se multiplient pour permettre aux populations d’avoir accès à l’électricité à coût réduit. Le Fonds Tinga, la dernière initiative en date, vise à faciliter l’accès de tous à l’électricité, surtout en milieu rural. 33 mille ménages seront raccordés. La phase pilote se déroulera dans les régions de la Kara et des Savanes.

Outre ce fonds, le gouvernement a également lancé le Plan de développement de la région des Savanes et le projet Kamada pour réduire la fracture énergétique entre les localités de notre pays surtout celles de la partie septentrionale.

Plusieurs autres programmes sont mis en branle pour améliorer le bien-être des populations et lutter efficacement contre la pauvreté. Il s’agit notamment du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), du Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV), du Fonds national de la finance inclusive (FNFI) et du Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ). Les programmes de filets sociaux, les transferts monétaires ne sont pas en reste. L’entreprenariat et l’auto-emploi sont largement promus à travers ces mécanismes.

Toutes ces actions riment avec les projets contenus dans la Feuille de route gouvernementale 2020-2025, qui répond à une vision, celle de relever les défis socio-économiques du pays en améliorant le cadre et les conditions de vie des populations.