Libération des soldats ivoiriens par le Mali, fruit de la diplomatie d’impact du Président Faure Gnassingbé

Libération des soldats ivoiriens par le Mali, fruit de la diplomatie d’impact du Président Faure Gnassingbé

L’actualité régionale dans la soirée de ce 06 janvier 2023 a porté sur la grâce présidentielle accordée aux 49 militaires ivoiriens par le Président de la transition malienne. Cette annonce a fait une part notable au chef de l’Etat, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, dont l’engagement et la dextérité diplomatique ont été salués.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

L’actualité régionale dans la soirée de ce 06 janvier 2023 a porté sur la grâce présidentielle accordée aux 49 militaires ivoiriens par le Président de la transition malienne. Cette annonce a fait une part notable au chef de l’Etat, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, dont l’engagement et la dextérité diplomatique ont été salués.

C’est en effet deux jours seulement après un déplacement express du Président de la République Togolaise à Bamako puis à Abidjan ce 04 janvier, qu’intervient ce dénouement dans la crise née de l’arrestation des soldats ivoiriens au Mali le 10 juillet 2022.

Sollicité par les deux pays pour une médiation, et confirmé dans cette mission par ses pairs de la sous-région, Faure Gnassingbé qui a constamment prôné la concertation et le dialogue, œuvre depuis plusieurs mois au maintien de passerelles diplomatiques permettant de poursuivre des négociations entre les différentes parties prenantes.

Sous son égide, la diplomatie togolaise a conduit de nombreuses missions qui ont consacré des évolutions progressives de la situation des 49 militaires. L’approche fraternelle pour trouver des solutions concertées et privilégier la paix et l’entente entre les États a été la trame de fond des tractations qui ont notamment conduit à la libération, au mois de septembre dernier, de trois des militaires incarcérés.

Depuis, de Bamako à Abidjan en passant par Lomé, les discussions se sont poursuivies jusqu’à la conclusion, le 22 décembre 2022, d’un mémorandum d’entente relatif à la promotion de la paix et au renforcement des relations d’amitié, de fraternité et de bon voisinage.

C’est donc à juste titre que le communiqué du gouvernement de la Transition du Mali annonçant la libération des soldats ivoiriens a notamment relevé les efforts du chef de l’État togolais en faveur de la paix et de la stabilité dans l’espace communautaire en ces termes : « Le Gouvernement de la Transition renouvelle sa profonde reconnaissance au Président de la République Togolaise SE M. Faure Essozimna Gnassingbé, pour ses efforts inlassables et son engagement constant pour le dialogue et la paix dans la région ».

Pour sa part, le Président Faure Gnassingbé a salué la disponibilité et l’esprit de dialogue des chefs d’État du Mali, Son Excellence le Colonel Assimi Goïta, et de Côte d’Ivoire, Son Excellence Alassane Ouattara.